le rapport de la table ronde

 

  LA TABLE RONDE

Khouribga le 20/11/2009

Sous le thème:

Le rôle des associations pour activer les espaces médiathèques.

Cette rencontre a démarré à 9h30 au sein de chambre de commerce et de l’industrie de Khouribga. En présence des représentant(e)s des organismes suivantes:

    Les associations de la région

    L’équipe de MLAL

    Tanmia.ma

    L’AMSED

    La délégation de la jeunesse et de sport

    La délégation de ministère de le l’éducation

Cette rencontre vise à sensibiliser les associations aux risques de l’immigration illégale pour intervenir à participer aux espaces médiathèques.

Cette manifestation a durée une journée est répartit en trois axes

v présentation et interventions

v la réaction sur les interventions

v travaux des ateliers

I –Présentations et interventions

-Mot de bienvenue

La rencontre a été ouvert par les mots de bienvenue et remerciements des participants par le représentant de l’AMSED.

  • Présentation de l’organisme MLAL

Représentée par Mme Teresa qui a adressé à son tour des mots de remerciement aux participants.

Présentation de projet migration tous en réseaux par le chargé de projet: le bilan  statistiques de certaines activités réalisés.

-le rôle de psychologue: la psychologue a indiqué que son rôle est lié à l’écoute des femmes victimes de l’immigration illégale et l’accomagnement, en exposant le résultat des travaux réalisés.

  • Présentation de la délégation de la jeunesse et de sport
  • Présentation de la délégation du ministère de l’éducation nationale.
  • Présentation de Tanmia.ma

Le directeur exécutif a rappelé les objectifs de la rencontre.il a signalé que le projet est un être vivant qui passe par toutes les phases de croissance nécessaire à l’homme.

-la chargée de projet Tamia a mentionné le rôle de tamia dans le cadre de projet mtr.Tanmia offre des services tels que la formation en podcasting et en bloggin en but de faciliter la circulation des informations.

     -les interventions

La majorité des intervenants sont des membres des associations

  • Association béni zrantel: est ce qu’il y a la communication entre les associations. qu’il est le résultat de la recherche concernant votre projet.
  • Le directeur de lycée inben toumart lagfaf.je tiens à remercier l’animateur de mon établissement  pour ses efforts. L’abondement scolaire est l’un des causes de l’immigration.grace à la médiathèque les bénéficiaires peuvent créer un club au sein de l’établissement.
  • Le projet a créer un nouveau espace pour les établissements scolaires, mais il faut intégrer les acteurs locaux. on s’interroge sur les mesures que vous avez pris en considération pour installer le  projet.
  • Est-ce que l’équipe psychosociale a une formation dans ce domaine.
    • Le nombre des médiathèques est insuffisant par rapport aux problèmes de la région.
    • Proposition d’un projet de théâtre.
    • Présidents de l’association des parents de boujniba, des remarques favorables sur l’animatrice de son établissement.la médiathèque est un espace rare ou les bénéficières expriment ses ponsées.
    • La migration  est liée à la pauvreté et l’exclusion sociale.il faut sensibiliser la maison de jeune de oued zem.
    • Est-ce que le projet a réalisé ses objectifs. vous avez présenté des chiffres chétifs par rapport à une région comme Khouribga.
    • On doit chercher des alternatives, l’orientation et la formation…
    • Les établissements scolaires ont besoin de ce projet, plus que les maisons de jeunes.
    • On n’a jamais connu ce projet
    • Il faut réfléchir dans l’avenir de ce projet, après l’expiration de partenariat.
    • L’absence de communication avec les associations de votre part est très remarquable.
    • Est-ce qu’on peut discuter le rôle de l’animateur, la formation est très nécessaire pour gérer l’espace médiathèque.
    • Le projet est destiné seulement à une seule catégorie.
    • Est-ce que l’équipe psychosociale peut présenter l’appui à une famille dans l’entourage de béni zrantel.
    • Les animateurs sont convoqués de participer à l’animation des autres espaces hors médiathèque.

Deux témoignages de la migration responsable

Ces témoignes ont exposé en bref les atouts de l’expérience, les contraintes sont toujours les défis de n’importe quel projet.  

 II-la réaction/les interventions

  • Représentant de la délégation de ministère de l’éducation: il faut connaître l’environnement, les bénéficiaires externes peuvent avoir des cartes d’athérent. l’immigrant des autres régions ont un rôle dans la mobilisation économique.
  • La représentante de la délégation de jeunesse et du  sport:la délégation  essaie de créer les maisons de jeunes même si dans le monde rural.notre ministère est entrain de faire plusieurs partenariats avec les organismes locaux et étrangers. l’objectif est toujours le même, c’est encadrer, sensibiliser…mais il faut toujours s’approcher de la commune pour attirer les partenaires.
  • Directeur exécutif de Tanmia:le projet ne peut pas assumer plus de sa capacité.la création des autres médiathèque est impossible actuellement. L’essentiel qu’il faut apprendre, c’est la méthode d’exploitation de gestion et la  connaissance.en outre les mesures dont vous avez parler pour installer ce projet étaient extraient  de la réalité.chaque zone d’action a ses caractéristiques. ce qui est très important un cadre associatif et la détermination de type de travail.
  • La chargé de projet de Tanmia:l’animateur a bénéficié de plusieurs formations avec Tanmia et avec MLAL.il doit créer des relations avec les associations, pour intégrer la médiathèque dans son entourage.
  • Le chargé de projet MLAL:la relation entre la médiathèque et l’immigration,par le biais d’exposition des activités pour sensibiliser sur les risques de l’immigration illégale,l’éducation sur la citoyenneté,l’orientation vers le centre de qualification professionnelle,et par le biais de projet éducatif.
  • La psychologue:on a pas un centre d’écoute, notre rôle c’est l’accompagnement pour diminuer les effets néfastes de l’immigration illégale.
  • Le représentant de l’AMSED:le projet’ migration tous en réseaux’ est un projet pilote.le problème est consacré dans l’absence de l’initiative et non dans la médiathèque.est ce que nous sommes obligés de baser toujours sur le financement externe. le partenariat n’est jamais neutre.

III-travaux des ateliers

Trois ateliers de débat  ont été crée.

  • Ø Les questions soulevés:

ü Le rôle des associations dans la mobilisation de projet

ü La nature des relations probables entre les associations et le projet.

ü Les besoins des associations concernant la nature des formations.

L’atelier a été animé par l’animatrice de l’AMSED, après la présentation des participants.le débat a été ouvert par Le rôle des associations pour activer les espaces médiathèques.

  • La 1ère intervention a signalé que le flou est persiste sur ce projet.
  • Former des spécialistes dans l’appui psychosocial.
  • Sensibiliser les élèves pour connaître les médiathèques.
  • La médiathèque a besoin des associations parce que ces dernières sont le lien entre la population et le projet.
  • Il faut connaître le programme général du projet en but de déterminer les interventions des associations.
  • Les associations sont appelées d’assurer la continuation de ce projet.
  • Le problème de la continuation, la solution doit être localement.
  • Pour bejaad le problème ne réside pas dans le financement, mais dans la méthode de gestion. et des formations.
  • Le travail associatif est un sacrifice,il faut sacrifier un peu pour avoir des meilleures résultas.

2ème question : la nature de la relation entre MTH et des associations.

  • Signer des partenariats
  • L’accompagnement des associations
  • Le travail dans un climat de loi convenable.
  • Participer des associations dans la conception générale de projet

3ème question : les besoins des associations

Des formations telles que :

  • La planification stratégique
  • Plaidoyer
  • Le montage de projet
  • Formation en communication psychologique sociale.

Exposition de travail de chaque atelier

Cette étape a été caractérisé par des points de ressemblances et dissemblance entre trois ateliers, l’essentiel est créer un contact entre les associations et le projet.

Conclusion

La rencontre s’est achevée à 18h par les mots de remerciements à tous les participants.le représentant de l’AMSED a donné un promis aux associations de bénéficier des formations dont elles ont besoins. En générale cette journée est passée dans les meilleures conditions en collaboration avec toute l’équipe de projet ‘migration tous en réseaux’

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • novembre 2009
    L M M J V S D
        Déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • meteo au maroc

    meteo
  • أوقات الصلاة

  • سعر العملات العالمية بالدرهم

  • اخبار بورصة الدار البيضاء